Top 6 des plus belles réhabilitations dans le monde

Perspectives • 20 mai 2019
Alors que se construisent régulièrement de nouveaux immeubles, de nouvelles habitations ou structures, voici 6 bâtiments laissés à l’abandon pendant de longues années qui ont été ré-investis et vu leurs fonctions premières détournées.
Après la découverte des plus grands chantiers, Anaxago continue son tour du monde pour vous faire découvrir les plus belle réhabilitations de bâtiments : hangars, anciennes usines, immeubles abandonnés, cinéma transformé en bibliothèque… Zoom sur ces bâtiments historiques autrefois négligés et oubliés où créativité, talent et ingéniosité ont su s’exprimer pour en faire des endroits spectaculaires.
Depuis une dizaine d’années, la concentration croissante de la population dans les métropoles et le manque de foncier disponible en centre-ville poussent les groupes immobiliers à réaliser des projets d’optimisation ou de « recyclage »des bâtiments. Ainsi, un nouveau cycle d’utilisation ou une nouvelle fonction est attribué aux bâtiments. On distingue deux types de “recyclage” :
  • La réhabilitation : consiste à ajuster le bâtiment à de nouveaux usagers et/ou de nouvelles façons d’occuper l’espace, sans en changer la vocation.
  • La conversion : modifie la fonction du bâtiment pour éviter sa désaffection.

Ces projets permettent de répondre aux besoins des collectivités, aux nouveaux usages et aux modes de vie urbains.

Téléchargez le guide du crowdfunding immobilier

Morland Mixité Capitale – Paris

Crédit photo : Emerige

Premier élément de notre sélection, l’imposant immeuble de 17 étages, conçu à la fin des années 1950 par Albert Laprade, Pierre-Victor Fournier et René Fontaine et situé au 17 boulevard Morland, près du Pavillon de l’Arsenal, entre la Seine et la caserne de la Garde Républicaine, qui va faire l’objet de grands changements dans le cadre du projet « Réinventer Paris ».

Cette œuvre, encore en cours de construction, est portée par David Chipperfield Architects, CALQ Architecture et Bouygues Bâtiment Île-de-France pour le compte d’Emerige. L’immeuble sera ainsi transformé en véritable quartier de ville qui comprendra un ensemble immobilier pouvant accueillir près de 200 logements, un hôtel, une auberge de jeunesse, un marché alimentaire, des équipements sportifs, un laboratoire artistique et des espaces dédiés à l’agriculture urbaine.

Le Melkweg – Amsterdam

Le Melkweg est un des plus importants centres culturels d’Amsterdam et une salle de concert. Situé au bord du Lijnbaansgracht, le Melkweg est le premier lieu culturel festif de la capitale à accueillir de la musique house dans sa programmation. L’endroit propose propose cinq activités artistiques : danse (spectacles, chorégraphies), musique (concerts), cinéma (avant-premières, reprises thématiques), théâtre et photographie (expositions).

Avant de devenir l’un des plus anciens lieux festifs d’Amsterdam, le Melkweg était un hangar à sucre puis une ancienne laiterie abandonnée découverte par un groupe de jeunes artistes à l’été 1970.

Le LX Factory – Lisbonne

 


Le quartier LX Factory se situe dans le quartier des docks d’Alcântara et fait partie des lieux incontournables de la vie lisboète. Ancienne manufacture de tissus portugais qui a également été une imprimerie, il s’agit aujourd’hui d’un petit village à la mode. Son architecture ne trompe pas quant à ses origines : ancienne cheminée, bâtiments de briques à un ou deux étages, grandes hauteurs de plafond, etc.

 

On y trouve notamment des restaurants et bars aux décorations originales, une immense librairie, des boutiques de créateurs, un espace de co-working ou encore une grande salle de concerts. De nombreux événements en lien avec l’architecture, la mode, la musique ou la cuisine sont régulièrement organisés au sein du LX Factory.

A lire également, les 10 immeubles les plus chers du monde

L’Haus des Meeres – Vienne

L’Haus des Meeres est le plus grand aquarium d’Autriche et probablement l’un des plus originaux du monde. Il se trouve dans un ancien bunker de 11 étages de la Seconde Guerre mondiale et propose de découvrir de nombreux animaux marins et terrestres. L’Haus des Meeres fait partie des tours anti-aériennes construites après le raid aérien de la RAF sur Berlin en 1940. Si la plupart ont été abandonnées ou détruites après la guerre, celle-ci fut conservée et accueille aujourd’hui des poissons, tortues, requins, serpents, lézards et crocodiles que le grand public peut venir admirer. Bien évidemment, toutes les fonctions et traces militaires ont été effacées.

El Ateneo Grand Splendid – Buenos Aires

El Ateneo se trouve dans le quartier de Ricoleta à Buenos Aires. Le bâtiment fut fondé en 1919 et accueillait un théâtre, le Teatro Grand Splendid. En 1929, il fut transformé en cinéma pour devenir le premier cinéma sonore d’Argentine. Il échappa de peu à la démolition et a conservé ses fresques, ses moulures et ses balcons arrondis pour devenir une des plus belles bibliothèques du monde.

En 2019, El Ateneo a été désigné plus belle librairie du monde par le magazine National Geographic. On peut profiter des anciennes installations et ainsi s’installer dans un des anciens box du théâtre pour lire un livre. Un bar a également été aménagé pour celles et ceux qui souhaitent se détendre tout en écoutant un air de piano.

L’espace Darwin – Bordeaux

L’espace Darwin, situé sur la rive droite de Bordeaux, est une ancienne caserne militaire de près de 20 000 m2 reconvertie en lieu dédié à la créativité, à l’économie verte et à la culture urbaine. On y trouve une ferme urbaine, un skate-park, des espaces dédiés au graffiti et au street art, une épicerie bio, un restaurant ou encore un espace de coworking.

La grande particularité de l’espace Darwin est d’être décoré avec principalement des éléments de récupération. Le lieu reste ouvert le soir et diffuse des musiques folk et électro afin de profiter d’un des plus beaux points de vue sur la Garonne en toute décontraction.

Tous ces bâtiments ont réussi à avoir une, voire plusieurs, nouvelles vies et sont donc la preuve qu’avec du temps et de l’imagination il est possible de réutiliser des bâtisses laissées à l’abandon pour en faire de nouveaux lieux incontournables. Ainsi, dans une logique de développement durable et de circuits courts, le réemploi des matériaux est une solution à la fois économique et écologique et peut répondre à la problématique actuelle qui est de reconstruire les bâtiments au lieu de les démolir. La réutilisation des ressources constitue un enjeu majeur et doit donc devenir une alternative à la mise en décharge, qui est encore très compétitive en France.

L’économie circulaire représente ainsi le grand défi économique de demain et il faut trouver la manière grâce à laquelle les matériaux existants pourront revenir plus tard dans le cycle de production.

A lire également, la dette privée Anaxago

 


Commentaires

*  
*

Recevez nos prochains articles

Rejoignez les 2 000 pros de l'immobilier inscrits à la newsletter Anaxago Immobilier :

Rejoignez-nous sur Facebook

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

Suivez-nous sur Twitter



*AVERTISSEMENT L’investissement dans des opérations immobilières non cotées présente des risques parmi lesquels : la perte partielle ou totale du capital investi, l’illiquidité, l’absence de valorisation après l’investissement ainsi que des risques spécifiques à l’activité du projet détaillés dans les notes d’opération mises à disposition dans l’onglet « document » des projets. L’investissement sur ANAXAGO doit être inscrit dans une démarche de constitution d’un portefeuille diversifié. Vous pourrez investir sur ANAXAGO une fois votre profil d’investisseur complété et validé par nos équipes. Pour lire l’avertissement complet sur les risques, CLIQUEZ ICI